Récit de voyage, Voyage au sud de l'île

Excursion dauphins à Flic en Flac et visite de l’ile aux Bénitiers – J8

Hello les travelers. Désolés pour ces 24h de retard, nous avons bien fait la fête hier et sommes rentrés trop tard pour vous écrire l’habituel article de la veille. Surtout que nous avons encore plein de choses à vous raconter 😉 Ce jeudi 11 janvier, nous sommes partis pour une journée en mer. Au programme : rencontre des dauphins à Flic en Flac, snorkeling vers la barrière de corail et visite de l’ile aux bénitiers, dans le sud de l’île.

L’excursion des dauphins à Flic en Flac

Rendez-vous 8h pour commencer la journée avec les dauphins à Flic en Flac. A peine sortie de la barrière de corail, nous repérons une vingtaine de bateaux à l’arrêt. Que font-ils là ? Nous étions bien évidemment tous venus pour la même chose : la rencontre des dauphins à Flic en Flac, les dauphins longs becs, petits dauphins typiques de l’île Maurice.

Ils ont l’air d’avoir leurs habitudes, car les bateaux de touristes semblent connaître leur coin. Nous les apercevons enfin ! Un banc d’une vingtaine de dauphins apparait et disparait au milieu des bateaux.

Sortie dauphins à Flic en Flac

Le guide tente de s’approcher des mammifères, qui s’amusent à faire tourner en bourrique les touristes. Dès que ces derniers s’approchent d’eux, ils repartent aussitôt au fond pour ressortir vingt mètres plus loin. Et on est repartit pour un tour « remontez dans le bateau » (…) « Go, go, go ! ». Une vingtaine de minutes plus tard, après quelques tentatives infructueuses, nous repartons pour d’autres aventures.

Petit bémol de cette sortie : trop de touristes, trop de bateaux… On sent que nous venons « importuner » les dauphins, qui sont sans aucun doute là pour se nourrir. Cela perd un peu de son charme et du côté « nature ».

Pas de regret, nous avons tout de même eu la chance de les observer. Et Léa en a même vu un passer à une quinzaine de mètres sous elle !

Session snorkeling vers l’île aux bénitiers

Avant la pause repas, nous avons le droit à une petite session de masque/tuba proche de la barrière de corail. La visibilité est très bonne et les poissons colorés sont au rendez-vous. Malheureusement, très peu de photos à vous montrer, nous avons surtout pensé à filmer les fonds marins et apprécier ce magnifique spectacle avec les yeux.

Fond marin - Ile Maurice

On s’arrête également autour du fameux rocher de cristal, cliché touristique que vous avez sûrement déjà vu quelque part.

Ile Cristal - Ile Maurice

Pause repas sur l’île aux bénitiers

Tous bien affamés, nous jetons l’ancre à quelques mètres de la plage en direction du barbecue. C’est l’occasion de faire connaissance avec l’équipage. Deux familles de suédois et leurs enfants, ainsi qu’un couple de tchèque partagent le même bateau. Avant d’attaquer le repas, un pêcheur nous accoste pour nous proposer de découvrir l’oursin. Il se balade avec sa planche de surf, son seau d’oursins vivants et ses quelques huîtres. Intrigués, nous décidons de goûter l’oursin. Et nous n’avons pas été déçus : un vrai délice ! Difficile de décrire le goût, mais nous dirions que cela se rapproche de l’huître avec un léger goût de moule.

Petit conseil : nous l’avons acheté directement à un pêcheur, sans intermédiaire, pour le prix de 100Rps l’unité. Après vérification, cela correspond au prix moyen d’un oursin, car difficile de le pécher et assez rare. Si vous en avez l’occasion et que vous êtes amateur d’huîtres, n’hésitez pas une seconde. L’oursin se déguste accompagné d’une touche de citron vert et pourquoi pas une petite sauce sucrée.

Après un bon repas, nous finissons la visite de l’île en se baladant dans le petit marché local. Quelques artistes exposent leurs oeuvres « éco-responsables », à base de récup’ de noix de coco, feuilles de palmier et autres morceaux de bois, qui ont la chance d’avoir une seconde vie. C’est ici que nous avons fait la rencontre de Rout, un artiste passionné et avant tout plein de joie de vivre.

Nous rentrons bien fatigués et surtout bien rouges…

Dernier petit conseil : pensez bien à vous crémer (crème 50+ oblige) à plusieurs reprises. Même avec un ciel nuageux, le soleil est très fort à Maurice…

Chapeau aux pilotes pour le retour agité. Le passage de la barrière de corail est assez impressionnant. La technique : choper la vague et surfer dessus plein gaz pour se faufiler dans le passage étroit qu’offre la barrière. Pas le droit à l’erreur 😉

On finit par faire la rencontre de Zub, le perroquet du restaurant dans lequel nous avons mangé. Pas de photo cette fois-ci, mais un moment agréable en sa compagnie 🙂

1 réflexion au sujet de “Excursion dauphins à Flic en Flac et visite de l’ile aux Bénitiers – J8”

Laisser un commentaire