Marché de Port Louis
Récit de voyage, Voyage au nord de l'île

Direction la capitale : marché de Port Louis, aquarium et discothèque – J5

Aujourd’hui, direction la capitale, pour découvrir l’ambiance du centre ville et l’atypique marché de Port Louis. Nos amis nous ont conseillé d’y aller le matin pour ne rien louper du marché. Mais avec la pluie battante, nous avons un peu de mal à sortir du lit. Ce n’est pas grave, au contraire, notre grasse matinée nous a permis d’éviter la pluie ! Bien que les éclaircis se fassent rares, le soleil nous a ensuite suivi tout au long de la journée !

Au coeur de la capitale, à Port Louis

A peine sortis du parking, nous atterrissons dans la célèbre allée des parapluies et découvrons avec émerveillement l’ambiance chaleureuse du centre ville. Quelques minutes après notre arrivée, nous tombons nez à nez avec l’un des amis mauriciens que nous avions rencontré : incroyable, le monde est petit ! Il en profite pour nous donner quelques conseils pour bien manger, et nous oriente vers les lieux à ne pas louper.

Le marché de Port Louis

Au coeur du marché central

Nous franchissons la porte du Central Market, c’est en quelques secondes que l’on plonge dans l’ambiance atypique et conviviale du marché de Port Louis. On prend quelques photos des stands, où les vendeurs n’hésitent pas à poser avec le sourire, fiers de leurs beaux étalages.

Quelques pas plus tard, nous nous arrêtons devant des fruits du dragon. C’est alors que nous nous faisons alpaguer par un commerçant local qui nous explique comment le découper, le consommer, le conserver… Il ne s’en arrête pas là, et nous invite à le suivre pour aller à un autre stand de fruits, avant de nous emmener à son étalage d’épices. C’est là qu’il nous présente et explique avec passion les bienfaits, les recettes, les méthodes de conservation et de consommation de la quasi totalité de ses produits. Nous passons plus d’une heure avec lui, c’est très enrichissant. Mais nous finissons par payer l’addition…

Au fond de nous, même s’il nous offre quelques produits, nous savons que nous nous faisons un peu (voire beaucoup) arnaquer sur le prix. Tant pis, nous avons appris plein de choses et avons passé un très bon moment : l’expérience était inoubliable. Avant de partir, nous prenons une photo avec lui. On lui demande conseil pour manger bien et pas cher, il nous dit de le suivre à nouveau, et complète même le paiement avec une poignée de roupies. Il nous indique un lieu pour s’assoir, c’est là qu’il nous dit au revoir… Enfin, c’est ce qu’on croyait. 5 minutes plus tard, il revient pour nous offrir une des spécialités qu’il avait oublié de nous faire découvrir : le Dholl Puri (une sorte de crêpe salée végane).

 

Les pièges à éviter

Avec du recul, nous avons un peu regretté de ne pas avoir négocié. Car cette sortie nous est revenue très chère. Ce mauricien a une sacrée technique de relation commerciale. Il nous a partagé des astuces « gratuitement », raconté sa vie personnelle, parlé de ses enfants, du pays, fait des compliments… Lorsque nous demandions le prix lors des discussions, il répondait spontanément « qu’on verra ça plus tard », pour finalement nous faire payer le prix fort, tout en nous « offrant » des babioles (un petit dodo par là, 3 noix de muscat par ci…). On avait presque l’impression de faire une bonne affaire ;). Bref, même si ce fût un moment très sympathique, nous serons vigilants les prochaines fois.

Petite astuce : méfiez vous  des techniques de manipulation comme le pied dans la porte. Une fois engagé il est difficile de faire marche arrière. Sur le marché, n’hésitez pas à négocier, on peut presque casser les prix par 2. Pour acheter des produits locaux, notamment des épices, n’hésitez pas à aller à Super U. Oui, oui, ça peut paraître étrange, mais vous y trouverez des épices locales à des prix bien plus raisonnables que le marché de Port Louis.

L’aquarium de la Pointe aux piments

Sur la route du retour, on s’arrête à l’aquarium de la Pointe au piments. C’était sympathique, mais nous restons sur notre fin car la visite est assez courte. Le plus impressionnant, c’est le grand bassin où 2 murènes géantes vivent en communauté avec les tortues, requins et autres petits poissons.

L’aquarium est ouvert jusqu’à 16h le dimanche et 17h la semaine. N’y aller donc pas trop tard, vous risquez de voir le portail fermé. Vous retrouverez toutes les infos ici.

L’ambiance nocturne dans un bar dansant

Nous sommes lundi soir, le Banana Club est quand même ouvert. On y fait un tour avec les amis que nous avions rencontré sur l’île. La caipirinha y est excellente, mais nous sommes mis à la porte gentiment par les serveurs vers 1h15. Les jours de week-end sont plus adaptés pour s’ambiancer !

Petit conseil : si vous conduisez, méfiez vous des contrôles d’alcoolémies, car ils sont très fréquents sur l’île. Sinon, n’hésitez pas à prendre un taxi, ils sont réputés pour être bon marché.

1 réflexion au sujet de “Direction la capitale : marché de Port Louis, aquarium et discothèque – J5”

Laisser un commentaire